GASP PRESENTe pour la première fois sur terre, et même ailleurs…

GASP PRESENTe pour la première fois sur terre, et même ailleurs…


LE 12 MARS 2018, PREMIERE BATTLE PHOTO

AUX PETITS JOUEURS, 59 rue Mouzaïa – 75019 Paris

HEY TOI ! OUI TOI LÀ, AVOUE… Tu aimes le sang, tu aimes la sueur, tu aimes les torrents de sueur qui coulent en cascade sur une peau rougie par les coups. Tu aimes les photos qui claquent, les photos qui percutent.
Et bien sur, tu penses être bon, voire le meilleur !

Qu’à cela ne tienne, GASP t’offre le Ring pour venir le prouver et enfin te laisser submerger par tes vils instincts.

THE BATTLE

Un ring, des photographes, ... et de la sueur !

Cet évènement d’envergure galactique réunira les 8 meilleures des meilleures des meilleures équipes au monde dans une célébration sans limite de violence photographique où la beauté le disputera aux pixels, à l’image, à la force brute mais aussi à la sensibilité, au respect et bien sûr à la moiteur des corps.

  • A la fin, Un seul Grand vainqueur élu par le public ( à l’applaudimètre bien sûr).
  • Et un Prix spécial du Jury décerné à l’équipe de son choix par un jury d’exception présent pour l’occasion :
    Sylvie Dannay (Rédactrice photo à La Croix), Simon Danger (Chef photo à EBDO), Eric Karsenty (Rédacteur en chef  à Fisheye Magazine) et Djac Graf (Parrain à Divergence, SCAM).

Viens donc en découdre le 12 mars 2018 à partir de 19h30 dans l’arène de la beauté pixelisée, sur le Ring des rings : Aux petits joueurs, 59 Rue de Mouzaïa, dans le 19ème à Paris.
Jeannot le pourri et Sean Bullshit
seront les maîtres de cérémonie de cette grande messe.

Si tu veux écrire l’histoire en mettant KO à grand coup de photos, rassemble ta team (3 ou 4 combattants max) et inscris toi fissa via le formulaire de pré-sélection THE BATTLE. Tu as jusqu’au 4 mars minuit pour nous soumettre les noms des membres de ta team et 3 ou 4 photos qui nous permettront d’élire les 8 équipes. Le 05 mars, le jury impartial de GASP rendra son jugement via le site et les réseaux sociaux de GASP mais aussi sur le site de notre partenaire FISHEYE en révélant les 8 équipes qui auront l’insigne honneur de s’affronter le 12 mars.

Vous pourrez retrouver toutes les infos sur le facebook de GASP. Et n’hésitez pas à nous poser vos questions via Messenger.

Retrouvez ci-dessous le formulaire de pré-sélection THE BATTLE, le règlement complet, les maîtres de cérémonie, nos partenaires FISHEYE et PAROLE DE PHOTOGRAPHES (Big Up pour votre soutien logistique !) et les infos pratiques.

Inscriptions ouvertes! dépêche toi!


formulaire de Pré-sélection
Sean Bullshit Organisateur de matchs truqués
Sean Bullshit est né dans le Massachussets d’un père italien et d’une mère irlandaise, tous deux transformistes. Ne pouvant au final différencier sa mère de son père et manquant cruellement de repères, il décide de fuguer et se retrouve à l’âge de 13 ans à Chicago, en pleine prohibition. Il devient cireur officiel des souliers de Bud Abbot et Lou Costello, puis de Frank Costello, l’aîné de Lou. À l’âge de 16 ans il décide de devenir communiste et s’envole pour la Russie, et rencontre Nikita Krouchtchev, qui le prend sous son aile et lui offre en 1954 la Crimée. Mais Sean ne sait pas quoi en faire et décide au final de la rendre à l’Ukraine. Il voyage ensuite dans toute l’Europe, obtient un diplôme de bonimenteur en alternance à Oxford, devient roi d’Albanie et fait fortune en devenant l’inventeur méconnu du paillasson. Il se fait pendant un temps appeler Martin Revient, sosie officiel de Martin Parr, puis finit son périple en France, où il devient baratineur assermenté par l’État, certifié norme française.
Jeannot le pourri Le juge tranchant.
Enfant, le petit Jean s'essaie à de nombreux sports, mais se passionne particulièrement pour le culturisme dès l'âge de 13 ans. Un jour, il remarque dans une vitrine la couverture d'un magazine sur laquelle pose un homme musclé et déguisé en guerrier des temps anciens. Il achète le magazine, qui retrace la vie de Reg Park, un ancien culturiste anglais devenu M. Univers, puis acteur. Il prend alors Park comme modèle et décide de suivre la même voie : devenir M. Univers, puis star de cinéma, puis riche. Ainsi naît Jeannot le Pourri.

THE BATTLE est un évènement déposé par The GASP Collective.

THE BATTLE est un combat photographique ouvert à toute forme de photographie documentaire et de rue.

L’élection du GRAND VAINQUEUR se fait par vote du public à l’applaudimètre laissant volontairement libre court à toute la rage et ferveur des supporters.

Un Prix spécial honorifique ou Prix du Jury est décerné par un jury d’exception composé des membres de The GASP Collective, de Eric Karsenty (Rédacteur en chef à Fisheye Magazine), de Sylvie Dannay (Rédactrice photo à La Croix), de Djac Graf (Parrain à Divergence et membre de la SCAM) et Simon Danger (Chef Photo à EBDO).

8 équipes formées de 3 ou 4 joueurs s’affronteront à partir de 19h30 le 12 mars 2018 sur le Ring des « Aux petits joueurs », 59 Rue de Mouzaïa, dans le 19ème à Paris sous la supervision de Jeannot le Pourri  alias le juge tranchant et Sean Bullshit, célèbre organisateur de matchs truqués.

Les équipes auront été sélectionnées préalablement par un jury composé des membres de The GASP Collective suite à leur soumission via le formulaire « Pré-sélection THE BATTLE »

La période des pré-sélections court du lundi 12 février 2018 au dimanche 4 mars 2018 à minuit.

Nous n’acceptons que des équipes qui se seront engagées à être présentes le soir de THE BATTLE en cas de sélection.

Chaque équipe doit envoyer via le formulaire PRÉ-SÉLECTION THE BATTLE 3 ou 4 photos (1200px bord large en 72 dpi, max 1Mo).

La semaine du 5 mars, les 8 équipes ayant passé avec succès la phase des pré-sélections seront annoncées via les réseaux sociaux de GASP Street and stories et de Fisheye, notre partenaire.

Déroulé de THE BATTLE.

THE BATTLE mettra à disposition des 8 équipes pré-sélectionnées un ring pour que lesdites équipes puissent s’étriper avec intelligence et sans l’once de dignité selon le protocole établi ci-dessous.

Les équipes s’affronteront en opposant des images sur deux écrans géants se faisant face. Elles le feront du tac au tac. Entre chaque présentation d’image, le public sera sollicité pour le vote à l’applaudimètre.
Les équipes sélectionnées devront avoir au préalable constitué un dossier d’une soixante d’images qu’elles utiliseront durant la battle. Une image ne peut être projetée plus d’une fois.

  • 4 rounds de quart de finale opposeront les équipes 1 à 1. Les équipes s’affrontant seront tirées au sort par les maîtres de cérémonie, Jeannot le pourri et Sean Bullshit.
    Chaque équipe proposera 4 photos dans une joute sans merci.
  • 2 rounds de demi-finale opposant les équipes ayant survécu aux quarts de finales. Elles proposeront cette fois 6 photos.
  • 1 ultime combat sans merci à 10 photos déclarera le GRAND VAINQUEUR de la première Battle Photographique. Ce prix restera en possession du GRAND VAINQUEUR jusqu’à la prochaine remise en jeu.

Nous attirons l’attention sur toute la subtilité de ce jeu bestial en apparence. Les équipes doivent redoubler d’ingéniosité, développer des stratégies car elles ne peuvent proposer les mêmes photos dans les rounds successifs. Diantre, mais à quel moment sortir la plaque ???

Les membres de l’équipe gagnante recevront des abonnements au magazine FISHEYE ainsi que l’ultime privilège d’exhiber leur série gagnante sur le site web de FISHEYE.
Toute l’équipe de The GASP Collective s’est également fendue pour offrir aux lauréats (le GRAND VAINQUEUR, et le Prix spécial honorifique ou prix du Jury) en cadeau, un voyage exceptionnel d’un dépaysement certain… aux Buttes Chaumont station Botzaris (d’une valeur d’un ticket de métro valable pendant un an) et une ribambelle de goodies extraordinaires.

  • Upload

    Envoyez ici 3 ou 4 photos pour candidater à la pré-selection de THE BATTLE. 1200px bord large 72dpi.

Date : Lundi 12 mars 2018 à 19h30.
Lieu : Aux petits joueurs, 59 rue Mouzaïa – 75019 Paris
Tél. : 01 42 41 23 80
Web : http://www.auxpetitsjoueurs.com/

Accès :

  • Métro : lignes 11 et 7bis : Place des Fêtes / Pré Saint Gervais
  • Bus : PC 2 et PC 3 : Mouzaïa / Ligne 48 : Pré Saint Gervais- Alles / Ligne 75 : Rhin et Danube
  • Noctilien : N12 : arrêt Porte des Lilas
  • Vélib’ : station la plus proche : face au 109 Bd Serurier. 4 autres stations à proximité
  • Périphérique : sortie Porte du Pré Saint Gervais
  • Parking à proximité : parking Robert Debré, 48 Bd Serurier

Plus d’infos sur le facebook de GASP

Nous répondrons à toutes vos questions sur notre messenger concernant la soirée et les inscriptions.

FISHEYE MAGAZINE
« www. Ces trois petites lettres s’articulent dans un bref enchaînement de liens oscillant de haut en bas. Comme les pulsations d’une onde émise d’un point vers autre. À bien y réfléchir, ce trio de consonnes qui apparaît dés que s’affiche la page d’accueil de notre navigateur est un symbole. Celui d’une génération qui s’inspire, s’éduque et se cultive par l’échange; qui n’a plus de contraintes puisqu’en allumant simplement un ordinateur, elle accède au monde entier. Derrière chaque article ou portfolio publié sur le site, il y a une relation. Toutes n’ont pas le même degré de complicité. Mais toutes sont marquées par une confiance et un respect mutuels profonds. […] Des photographes émergents – pour reprendre l’expression consacrée – aux auteurs plus expérimentés, nous restons à l’affût de tout ce qui fait bouger les lignes de la photographie. C’est peut-être là le lien entre les différents partis pris par Fisheye dans le magazine, sur ce site, et sur les murs de notre galerie. La photographie sur le Web jouit d’une liberté essentielle. Tenter d’enregistrer cette énergie qui parcourt la Toile, c’est notre ambition. » Extrait de la préface de notre ouvrage fisheyemagazine.fr/photobook.vol.I Eric Karsenty, rédacteur en chef de Fisheye

https://www.fisheyemagazine.fr

PAROLE DE PHOTOGRAPHES
La profusion d’images dans l’espace médiatique est une opportunité sans précédent. Elle mène le regard vers d’autres réalités que les nôtres, relaie une information nouvelle en un temps record. Si vite que parfois nous n’avons plus le temps d’en saisir le sens ou la portée. Rester acteurs de ce que nous voyons, savoir différencier le vrai du faux, comprendre l’intention des auteurs, être simplement capables d’entendre le sens de l’image. Telles sont les missions qui animent l’équipe de Parole de Photographes. Nous avons choisi de donner la parole aux professionnels de la photographie documentaire et de les placer au cœur de notre projet. Au travers de projections, d’expositions, de festivals, d’ateliers d’initiation, de formations professionnelles auxquels nous vous invitons à participer, notre souhait est d’accompagner chacun, petits et grands, dans sa lecture de l’image pour en devenir acteur à sa façon. Alain Frilet, président.

http://v2.paroledephotographes.com/

    X